Les puces


PucesAvec la saison chaude qui arrive à grands pas, il est temps de parler des puces ! En ce qui a trait à la prévention, il est recommandé de traiter de mai à octobre, mais avec les températures chaudes des derniers mois, il se pourrait bien que les puces se réveillent plus tôt !! La puce est un insecte de 1 à 4 mm qui saute. Donc le simple fait de se promener dans un parc contaminé, ou même dans notre propre cour peut contaminer notre animal. Eh oui, le chat errant qui est passé hier était peut-être contaminé et a perdu quelques puces au passage !

Un simple couple de puces peut théoriquement initier une population de 16 millions de puces en moins de trois mois !! Par contre, la puce doit prendre un repas de sang avant de pouvoir pondre. Pour ce qui est des œufs, ils mettront de trois semaines à un an à éclore, selon les conditions du milieu. Les nouvelles puces se chercheront rapidement un hôte pour aller manger.
Comment savoir si votre animal est contaminé ? Eh bien, sachez qu’on peut parfois voir les puces à la base de la queue, à l’intérieur des cuisses et au niveau de l’abdomen. Il vous suffit de flatter l’animal et d’avoir un œil vif ! Le moyen le plus simple est de chercher les excréments des puces. Ceux-ci sont brun-noir et ont généralement une forme de virgule. Un petit test simple consiste à placer une feuille d’essuie-tout sous votre animal et à frotter vigoureusement le ventre et les flancs de ce dernier. Ensuite, humecter les résidus noirs, s’ils tournent au rouge lorsque vous tenter de les déplacer, c’est qu’il y a des puces qui ont élu domicile sur votre animal !
Les problèmes que peuvent engendrer les puces chez nos animaux vont de simples démangeaisons à transmission de vers plats, en passant par la dermite allergique (DAPP). Ce dernier problème connu sous le nom de dermatite allergique aux piqûres de puces provoque des démangeaisons très intenses chez l’animal. Un animal allergique peut même perdre du poil et se blesser à force de se gratter. L’humain peut, lui aussi, se faire piquer et être allergique à la salive de puce qui contient de nombreux allergènes.
Vous croyez être infesté de puces ? Vous ne savez que faire ? Eh bien grâce à l’amélioration des produits insecticides, cela est rendu simple de se défaire de ce gros problème. En effet, il vous suffit d’appliquer quelques millilitres d’un anti-puce (Advantage, Advantage Multi ou Révolution) à la base du cou de votre animal et de passer l’aspirateur dans la maison. Il est important de jeter le sac de la balayeuse ensuite pour éviter que les œufs éclosent et que le problème recommence ! Grâce à ces produits, la puce n’a plus besoin de piquer l’animal pour mourir. Le produit se disperse au niveau de la peau et le simple contact avec la puce tue cette dernière. Heureusement, ces produits sont rendus très sécuritaires, que ce soit pour l’homme, mais surtout pour l’animal ! Les produits vendus dans les boutiques pour animaux, par contre, exigent une lecture attentive des mises en garde, car certains sont dangereux, voir mortels pour les chats et pur certains chiens.
Finalement, la chose à ne pas faire en cas d’infestation de puces est de se débarrasser de son animal. En effet, les puces auront très faim et vont s’attaquer à l’humain. Traitez donc les animaux et laissez les se balader dans la maison, les puces vont sauter sur l’animal et mourir au contact avec l’insecticide.